[vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

Qui n’a jamais entendu parler de Rome, la ville éternelle située sur les rives du Tibre ? Avec plus de 2700 ans d’histoire, l’épicentre de l’ancien empire est un terrain de jeu pour les amoureux d’histoire et d’architecture. C’est aussi une métropole électrisante de 2,8 millions de personnes pour les bohèmes, gloutons et fashionistas. En faveur des touristes, la plupart des attractions les plus populaires se concentre sur une zone explorable à pied (Colisée, Forum Romain, Piazza Venezia, Fontaine de Trevi, Panthéon).

Il est conseillé de s’y rendre au printemps, parce-que nous n’aimons pas faire comme les autres, nous avions fait le choix de gouter à la Dolce Vita mi-janvier pour une promesse d’un esprit de Noel garanti sans foule, testé et approuvé à condition de ne pas craindre les basses températures.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »3836″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »3835″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Comment se rendre à Rome?

Les deux principaux aéroports de Rome sont Fiumicino et Ciampino. Ryanair propose des vols directs au départ de nombreuses villes à destination de Rome Ciampino pour des prix très attractifs. Nous avions réglé moins de 60 euros l’A/R par personne pour une semaine à Rome mi-janvier.

  1. De l’aéroport de Ciampino à la gare centrale Roma Termini (hyper-centre), le transport le plus économique est bien entendu le bus. Nous avions emprunté celui de la société Terravision avec un voyage d’une durée de 40 minutes et d’un coût 4 euros réglé sur internet, ce qu’en réalité je ne recommande absolument pas puisque leurs bus présentent d’importants retards. A prendre donc directement au guichet de l’aéroport pour éviter d’avoir à pinailler pour le remboursement de tickets réservés à une heure finalement non desservie.
  1. Une autre option est de prendre un taxi, le trajet vers le centre coûte environ 30 euros et le grand avantage (surtout si de jour) est que la route traverse la célèbre Via Appia, l’une des principales artères de la Rome antique.
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »3837″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »3838″ img_size= »420*235″ alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Où se loger dans la capitale italienne?

Pour ceux qui voyagent pour la première fois à Rome (si qui plus est pour une courte période), le top est de rester près ou dans le centre historique, ainsi vous seriez bien situé par rapport aux transports donc optimisation maximale du temps.

Je tenais à aborder un sujet qui divise, se loger dans le secteur de Termini. Beaucoup le désapprouvent, d’autres le recommandent. Il est vrai, le quartier de la gare est parfois malfamé. Pour autant, il concentre le nombre le plus important d’hôtels de la ville. Pourquoi le retenir ? A moins de 5 minutes de toutes les lignes du métro, Vatican accessible à 15 minutes en métro, 15 minutes à pied pour le Colisée et seul point de départ des bus reliant l’aéroport Ciampino, ajouté au fait bien sûr qu’ils proposent des prix très alléchants. Je le préconise donc à ceux souhaitant être proches des commodités, empruntant exclusivement métro et bus mais dissuade les voyageurs solos ou ceux exigeant un certain standing (pour autant, beaucoup d’hôtels y sont agréables). Pour notre part, nous avions opté pour un Bed & Breakfast Via dei Mille.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »3845″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Que faire à Rome ?

A Rome, tenez-vous prêt à marcher, beaucoup. Si je pouvais donner seulement un précieux conseil sur le transport à Rome, je dirais : prendre le métro jusqu’à quelques points clés (à proximité des sites) et marcher.

Petite précision, en fonction de l’attraction, acheter des billets à l’avance sur le net, certaines accueillent une foule importante toute l’année.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »3847″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

  1. Visiter le Vatican dont la basilique, les tombes, le dôme et les musées comprenant la célèbre Chapelle Sixtine (photographies prohibées à l’intérieur sous peine de se faire dégager) est pratiquement impossible en une seule journée. Un conseil, faire sa réservation à l’avance sur le site du Vatican ou acheter votre billet au Ticketbar pour échapper aux impressionnantes files d’attente, moindre en janvier. Attention, le Roma Pass n’est pas valable pour le musée du Vatican.
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »3848″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »3849″ img_size= »450*385″ alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
  1. Éviter de déjeuner/diner à proximité des sites touristiques. Adressez-vous à des romains dans la rue (presque tous maitrisent l’anglais) et demandez-leur leurs coups de coeur. Des adresses que je recommande vivement :
  • I Vascellari, Via dei Vascellari
  • Da Gino, Vicolo Rosini (à réserver à l’avance, la raison ? les nombreuses recommandations et distinctions affichées à l’entrée)
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/3″][vc_single_image image= »3850″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_single_image image= »3851″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_single_image image= »3852″ img_size= »290*163″ alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
  1. Admirer la Piazza di Spagna avec en son centre la Fontana della Barcaccia, l’une des plus belles places italiennes menant par des escaliers à l’église Trinita dei Monti.
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »3854″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
  1. Jeter une pièce dans la Fontana di Trevi vous y ferait revenir selon l’adage.
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »3855″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]Profitez-en pour faire un saut chez Gelateria San Crispino, le maestro de la glace romaine. Pizzas salées comme sucrées vous attendent dans ses rues adjacentes.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »3857″ img_size= »415*236″ alignment= »center »][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »3858″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
  1. Assister à la relève de la garde au Quirinal, palais présidentiel, par ailleurs visitable.
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »3860″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
  1. Explorer les incontournables : Forum romain, Palatin (une des sept collines de Rome sur laquelle elle serait née) et Colisée. L’achat en avance peut-être recommandé pour éviter les files d’attente, pas le cas à notre période et les horaires à surveiller (les portiques du Colisée ferment en milieu d’après-midi).
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »3861″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
  1. Se rendre dans le temple dédié à tous les dieux romains et demeure posthume des peintres Raphaël et Annibale Carracci entre autres, à savoir le très légendaire Panthéon.
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »3864″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
  1. S’attarder en mythique Vespa Piazza del Popolo, foyer de trois églises, deux fontaines et un obélisque. Location possible chez Bici Baci dans le quartier Termini (comme quoi), compter une soixante d’euros la journée (deux peuvent y monter).
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »3870″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
  1. Prendre un verre au rooftop du Musée de la Patrie, s’étend alors sous vos pieds toute la grandeur de Rome.
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »3872″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
  1. Rejoindre le quartier réputé un peu bohème de Trastevere, en traversant le Tibre, que je recommande pour ceux qui souhaitent profiter de la nuit, voire même seulement pour une promenade ou un dîner.
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »3873″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »3874″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

En plus de fournir d’importants sites historiques, Campo de Fiori, hétérogène et bruyante, est le site où les touristes se mêlent aux jeunes de la région. San Lorenzo est un quartier universitaire de sorte qu’il est jeune, frais et détendu, zone où les étudiants passent la nuit de pubs en pubs. Quant à Testaccio/Ostiense, ils proposent de bonnes options de clubs.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »3875″ img_size= »400×350″ alignment= »center »][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »3876″ img_size= »400×350″ alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Mamma Mia, che bella cittá !

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Encore une fois merci à Cristina qui a partagé avec nous son voyage à Rome, en Italie. Toi aussi viens nous raconter tes périples, le voyage ouvre l’esprit et change la vision du monde ! Envoie-nous ton article à info@shinywood.fr !
L’équipe ShinyWood

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]